Connect with us

Coopération

Gabon/France: 80% de visas sont accordées par le Consulat général de France.

Published

on

Lors d’une récente édition de son podcast “Ce n’est pas toujours évident” diffusé sur Urban FM, Gina L. Nzengue a accueilli Annabelle Averty, Consul général de France au Gabon et à Sao Tomé. Au cours de cet entretien, il a été révélé que 80% des demandes de visas sont approuvées.

Les visas ont été institués par les pays pour réguler les flux d’entrées aux frontières et pour des raisons de sécurité. A ce titre, ces deux aspects sont essentiels dans l’examen des demandes de visas. Les différents dossiers doivent satisfaire à l’exigence de vérité sur les informations fournies. « Une demande transparente ne reçoit pas de refus. La découverte dans un dossier des documents insincères est naturellement un motif de refus », selon Annabelle Averty, Consul général de France au Gabon.

« Le pourcentage d’acceptation pour nos amis Gabonais est très largement supérieur au nombre de dossiers refusés. Puisque près de 80% des demandes sont satisfaites », a – t – elle indiqué. Cette réalité peut sembler paradoxale compte tenu des discours récurrents sur les refus, souvent perçus comme incompréhensibles par l’opinion publique.

L’obtention d’un visa de séjour pour la France génère souvent de l’anxiété parmi les usagers. Les 20% de demandeurs qui se voient souvent refuser un visa semblent souffrir d’un défaut de sincérité, car le critère principal repose sur la fourniture de « documents authentiques et une motivation, qui est elle aussi sincère. »

Il est également noté que le Consulat Général de France au Gabon a augmenté ses quotas de délivrance de visas de près de 35% sur une période de 5 ans, avec une production annuelle d’environ 16 000 visas attribués, dont 2000 visas destinés aux étudiants. Ces statistiques témoignent de l’engagement du consulat à faciliter les déplacements et les séjours des ressortissants Gabonais en France.

Coopération

Coopération : L’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique chez le Général Oligui Nguema.

Published

on

Libreville, le 20 Février 2024- Le Président de la Transition, Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence le Général Brice Clotaire Oligui Nguema a reçu ce jour en audience une délégation conduite par madame Vernelle Trim Fitzpatrick, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire des États-Unis d’Amérique Près la République Gabonaise.

Au centre des échanges entre le Chef de l’État et la délégation américaine figurait l’état des relations entre le Gabon et les États-Unis. En effet, dans le cadre du processus de la Transition, la délégation américaine est venue proposer au Chef de l’État son appui dans les domaines de l’économie, de la diplomatie et du commerce.

En outre, la diplomate américaine a exprimé au Président de la Transition la volonté des autorités de son pays d’accompagner le processus de Transition et de raffermir la coopération bilatérale qui lie les deux nations, notamment dans le domaine des investissements.

Au terme de l’entretien, Son Excellence Brice Clotaire Oligui Nguema a exprimé à son hôte la volonté du pays de hisser la coopération bilatérale entre le Gabon et les Etats-Unis à un niveau supérieur, dans le cadre d’avantages mutuellement bénéfiques.

Continue Reading

Coopération

Gabon/Union Européenne: La nouvelle ambassadrice reçue par Raymond Ndong Sima.

Published

on

Le 14 février, le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, et la nouvelle ambassadrice de l’Union européenne (UE), Cécile Abadie, ont conjointement évalué la coopération entre le Gabon et l’UE, marquant ainsi la prise de contacts de la nouvelle Chef de délégation au Gabon. Cette rencontre était importante pour le renforcement des relations bilatérales.

Après la présentation de ses lettres de créance au président de la Transition, le Général de brigade, Brice Clotaire Oligui Nguema, le 26 janvier dernier, Cécile Abadie a eu son premier contact officiel avec le Premier ministre de la Transition, Raymond Ndong Sima. Au-delà d’une simple courtoisie, cette rencontre a offert l’opportunité aux deux personnalités de faire le point sur la coopération existante et d’explorer de nouvelles avenues de collaboration.

« Nous avons discuté du partenariat entre l’UE et le Gabon en termes d’avenir et de potentialités. J’ai tenu à réitérer au Premier ministre notre disponibilité à accompagner le Gabon dans la gestion de ses défis à moyen et à long terme. J’ai évoqué quelques priorités et j’ai bien noté sa vision des secteurs qui sont les plus importants », a dit Cécile Abadie après son entretien avec Raymond Ndong Sima.

La diplomate a souligné l’importance d’aborder des sujets de partenariat concrets qui contribuent véritablement au développement du Gabon, en mettant l’accent sur les intérêts de la population gabonaise. « Nous avons également discuté d’intégration régionale et des questions des ressources naturelles en nous assurant que les bénéfices se font au profit des populations », a-t-elle ajouté.

Dans le contexte particulier de la vie politique gabonaise, marquée par une transition en cours, Cécile Abadie a évoqué avec son hôte la situation actuelle du Gabon, en examinant les différentes étapes du processus de transition ainsi que les défis auxquels le pays sera confronté. L’accent a été mis sur la manière dont l’Union européenne peut contribuer au succès de ce processus.

Continue Reading

Peut aussi vous interesser