Connect with us

Football

Football : Denis Bouanga parmi les meilleurs buteurs du monde.

Published

on

L’année 2023 a été marquée par l’éclatante performance du footballeur gabonais Denis Bouanga, qui a conquis la scène mondiale en se hissant parmi les dix meilleurs buteurs de la planète. Cette réalisation exceptionnelle a été reconnue par la Fédération internationale de l’histoire et des statistiques du football (IFFHS), plaçant ainsi Bouanga à la 5e place de ce prestigieux classement.

Au sommet de cette hiérarchie se tient le légendaire Cristiano Ronaldo, qui a couronné la saison 2022-2023 avec un total impressionnant de 54 buts. À ses côtés, les noms éminents de Harry Kane et Kylian Mbappe, auteurs tous deux de 52 réalisations, occupent respectivement la deuxième et troisième place. Erling Haaland, avec 50 buts, complète le quatuor de tête, devançant de dix réalisations Denis Bouanga.

Ce dernier, véritable fierté du Gabon, a inscrit 38 buts au sein de son club et ajouté deux autres sous les couleurs de son pays. Son parcours exceptionnel l’a mené à la consécration en tant que champion de la conférence ouest avec le Los Angeles FC, tout en atteignant la finale de la MLS.

Cette performance remarquable de Denis Bouanga ne se limite pas à ses chiffres impressionnants, elle incarne également la détermination, le talent et l’engagement d’un joueur africain dans l’élite mondiale du football. Sa présence en tant que seul représentant du continent africain au sein de ce classement sélect illustre non seulement son propre succès, mais aussi la montée en puissance du football gabonais à l’échelle mondiale.

Football

Football: 30 mars, date de reprise de tous les championnats nationaux.

Published

on

Les responsables de la Linafp et de la Linaffem étaient une nouvelle fois en réunion avec le ministre des Sports André Jacques Augand le 22 février. Cette rencontre portait sur le démarrage des différents championnats organisés par ces deux ligues. Le président de la Linafp, Brice Mbika Ndjambou, a vigoureusement exprimé son soutien à la reprise imminente du championnat national, fixée au 30 mars prochain. Cette date a aussi été approuvée par Odile André Ossawa, présidente de la Linaffem, pour le lancement du championnat national féminin, et a également été largement soutenue lors de cette réunion.

Pendant la rencontre avec le ministre des Sports, Brice Mbika Ndjambou et Odile André Ossawa ont exposé de manière détaillée la proposition de relance de leurs compétitions respectives. Ils ont plaidé pour que le National 1 et 2, ainsi que la première division du championnat féminin, reprennent leurs activités le samedi 30 mars, avec une clôture de saison fixée au 30 juin 2024.

La contribution d’André Jacques Augand, a été cruciale lors de cette réunion. Le membre du gouvernement a exprimé la volonté des plus hautes autorités de la République à voir le football devenir un instrument d’épanouissement pour les jeunes mais aussi et surtout garantir un mieux-être aux sportifs. C’est pourquoi, il a garanti aux joueurs le paiement mensuel de leurs salaires mensuels et ils seront versés régulièrement. « Les joueurs recevront leur salaire à la fin de chaque mois. Nous ne devons pas subordonner la reprise du championnat au règlement de la dette », a-t-il martelé devant l’assistance.

Changement de paradigme.

A la différence des gouvernements antérieurs, le gouvernement de la Transition n’entend plus être le partenaire financier systématique des ligues pour le financement des championnats. Il importe désormais un changement de paradigme afin de mieux penser la professionnalisation des championnats nationaux masculins et féminins. A ce titre, « L’État n’a plus vocation à subventionner le sport. Il peut apporter un accompagnement, mais le nouveau modèle économique est basé sur le financement dans le cadre des Responsabilités Sociales des Entreprises (RSE) », a déclaré André Jacques Augand, ministre des Sports.

Quant au règlement de la dette, bien que non inscrit à l’ordre du jour, le ministre des Sports a tenu à rassurer l’assistance en affirmant que le dossier était entre de bonnes mains, actuellement à la Primature et à la présidence de la République.

Continue Reading

Football

Football : La Linafp et la Linaffem, la rencontre de la dernière chance.

Published

on

La Ligue nationale de football professionnel (Linafp) a récemment dévoilé l’organisation d’une rencontre capitale prévue pour le samedi 3 février, rassemblant la Ligue nationale féminine (Linaffem), les clubs professionnels et amateurs de football féminin de première division. Cette initiative survient dans le contexte de l’annonce du report par la Linafp du début du National-Foot 1, initialement programmé pour le 10 février prochain. Cette réunion exceptionnelle, selon la note d’information rendue publique le 22 janvier dernier, vise à aborder de manière approfondie la situation actuelle des championnats d’élites masculins et féminins, suspendus depuis dix mois.

La séance de travail prévue ce week-end s’annonce comme une étape cruciale pour les responsables des différentes entités impliquées dans la gestion du football national. Elle représente une opportunité unique de discuter des défis et des enjeux auxquels font face les championnats masculins et féminins de première division, gelés depuis presque un an. L’importance de cette rencontre réside dans la nécessité de tracer une feuille de route claire pour le redémarrage du National-Foot 1 et l’ensemble des compétitions féminines.

La suspension prolongée des championnats d’élites créé une certaine inquiétude au sein de la communauté sportive et des amateurs de football. Les joueurs, les clubs et les supporters attendent avec impatience la reprise des activités compétitives, tant sur le plan masculin que féminin. La note d’information de la Linafp n’a pas manqué de souligner l’importance particulière de cette rencontre, suggérant que des décisions majeurs pourraient être prises pour relancer l’ensemble du football national.

Continue Reading

Peut aussi vous interesser