Connect with us

Société

Georges Pambou Guibola prit en charge par le Samu Social Gabonais.

Published

on

Selon Gabonreview, Georges Pambou Guibola, réfugié d’une guérite du stade de l’Amitié malgré lui après avoir fait un AVC et paralysé est désormais pensionnaire du Samu Social Gabonais. L’entité sociale dirigée par le Dr Wenceslas Yaba a logé l’infortuné dans une de ses maison d’hébergement au quartier SOTEGA.

Le relais de la presse suite à la situation de Georges Pambou Guibola, la soixantaine, a fini par trouver un dénouement pour le moins positif pour ce compatriote en grande situation de précarité et qui vivait dans un dénuement total. C’est dans la nuit du 15 septembre que le Samu Social Gabonais est allé à son secours. S’il avait sollicité au départ l’aide des Affaires sociales, la réponse du Samu Social Gabonais est un grand soulagement.

Désormais prit en charge, Georges Pambou Guibola a bénéficié d’une consultation et il a passé un scanner. Le Samu Social Gabonais lui a offert un fauteuil roulant. Il bénéficie également d’une assistance pour s’acquitter de l’ensemble des tâches difficiles pour lui du fait de son handicap.

News

Gabon: Zita Oligui Nguema initie une campagne humanitaire dans la région de Lébamba et ses alentours.

Published

on

Zita Oligui Nguema, première dame du Gabon, a lancé une grande  campagne humanitaire à Lébamba dans le département  de la Louétsi – Wano du 25 février au 4 mars 2024. Une série d’actions et d’activités sont engagées au bénéfice des populations locales nécessiteuses. Cette campagne comprend un volet médical complet, offrant des consultations dans différentes spécialités telles que la médecine générale, la pédiatrie et la chirurgie, avec pour objectif principal de fournir un accès aux soins de santé de qualité dans des régions souvent dépourvues des ressources humaines dédiées.

En complément des services médicaux, la campagne inclut également un volet social crucial, prévoyant des distributions de vêtements, de repas gratuits et de produits d’hygiène pour répondre aux besoins essentiels des habitants des zones ciblées. Soutenue par certains membres du gouvernement local ainsi que des organismes internationaux renommés tels que la Banque Africaine de Développement (Bad) et la FAO, cette initiative témoigne d’une collaboration remarquable entre acteurs locaux et internationaux pour améliorer les conditions de vie des populations défavorisées.

Cette campagne humanitaire, menée avec dévouement et compassion par la première dame du Gabon et ses partenaires, s’annonce comme un pas significatif vers l’amélioration des conditions de vie et de santé des communautés locales de Lébamba et des localités environnantes.

Continue Reading

News

Le silence assourdissant de l’Église du Gabon face à la polygamie des officiers supérieurs.

Published

on

Le mutisme énigmatique de l’Église du Gabon face à la légalisation de la polygamie pour les officiers supérieurs des forces de sécurité et de défense par le président Oligui Nguema soulève des interrogations légitimes quant à la cohérence entre les préceptes religieux et les positions adoptées par les chrétiens au sein de la société. Malgré l’existence préalable de dispositions juridiques autorisant la polygamie pour les civils, la véritable problématique réside dans la compatibilité de cette pratique avec les fondements de la foi chrétienne, notamment pour les adeptes de l’Église catholique apostolique.

La décision prise lors du Conseil des ministres du 22 janvier 2024 au Gabon, approuvant une ordonnance permettant aux officiers supérieurs de l’armée d’opter, à leur choix, pour la polygamie dans le cadre du régime matrimonial, a eu un impact significatif, créant une surprise générale sauf au sein de l’Eglise du Gabon. Depuis cette annonce, il s’est instauré un silence pesant au sein de l’institution ecclésiastique gabonaise, allant de la hiérarchie catholique aux diverses églises dites de réveil. La réticence à exprimer publiquement un point de vue clair suscite des questionnements quant à la nature de la relation entre les églises et le président de la Transition. Tout comme elle, soulève des inquiétudes sur la possibilité d’arrière-pensées politiques ou d’une préoccupation excessive pour la prudence et la convenance.

L’approche diplomatique adoptée par l’Église dans cette situation soulève des doutes quant à la fermeté de ses positions face aux principes qu’elle prêche. Il est crucial de souligner que la polygamie est catégoriquement condamnée par l’ensemble de l’institution religieuse, mettant en lumière une possible divergence entre la doctrine chrétienne et la diplomatie religieuse pratiquée.

La légalisation de la polygamie pour les officiers supérieurs des forces de sécurité et de défense peut potentiellement affecter de nombreuses femmes chrétiennes, épouses de ces officiers, qui pourraient légitimement ressentir de l’amertume face à cette nouvelle disposition. La perspective de partager la vie conjugale avec d’autres femmes, désormais légalement acceptée, est désormais une préoccupation  au sein de la communauté chrétienne. Les fidèles s’interrogent sur l’incapacité des prêtres et pasteurs à défendre les valeurs chrétiennes sur le mariage.

Les principes moraux fondamentaux, tels que les dix commandements, exigent un respect inconditionnel et ne permettent pas de sélectionner arbitrairement les préceptes qui conviennent à chaque individu. Devant Dieu, tous les péchés sont considérés comme égaux, et la doctrine chrétienne enseigne l’incompatibilité de la foi à géométrie variable.

L’Église est appelée à clarifier sa position sur cette question cruciale, afin de maintenir la cohérence entre ses enseignements religieux et les valeurs qu’elle prétend défendre.

Continue Reading

News

Gabon: Face aux déserts hydriques, le gouvernement propose des solutions palliatives temporaires.

Published

on

Le Premier Ministre a convoqué une réunion le jeudi 22 février, rassemblant certains membres clés de son gouvernement ainsi que des équipes techniques spécialisées dans la gestion de l’approvisionnement en eau potable. L’objectif de cette rencontre était de trouver des solutions immédiates pour soulager les habitants en attendant la finalisation des projets structurants en cours, tels que Ntoum7, Kango, et le projet PIEAPAL.

La ville de Libreville, particulièrement le Grand Libreville, est actuellement confrontée à une crise majeure en matière d’approvisionnement en eau. Les habitants ont exprimé leur mécontentement face à une pénurie persistante touchant plusieurs quartiers. Conscient de l’urgence de la situation, le Premier Ministre de la Transition a pris des mesures rapides pour remédier à cette situation critique.

Il est essentiel de souligner que ces projets ambitieux visent à résoudre de manière durable la question de l’eau dans la région. Cependant, le gouvernement reconnaît l’urgence de la situation actuelle et prend des mesures provisoires pour répondre aux besoins immédiats de la population.

Une des décisions importantes résultant de la réunion est le renforcement imminent de la distribution d’eau potable dans les quartiers les plus touchés. Pour ce faire, la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) procédera à l’acquisition de camions citernes adaptés. Ces véhicules permettront un transport efficace de l’eau vers les zones dépourvues, assurant ainsi une distribution plus équitable et rapide du précieux liquide.

Bien que cette mesure soit considérée comme une solution temporaire, elle vise à apporter un soulagement immédiat aux habitants affectés par la pénurie d’eau. En parallèle, le gouvernement s’engage à accélérer les travaux des projets en cours, tels que Ntoum7 et Kango, tout en supervisant de près la finalisation du projet PIEAPAL.

Continue Reading

Peut aussi vous interesser